Site officiel de la Commune de Géronce

Infos pratiques
  • Téléphone 05 59 88 04 36
  • Mail commune-de-geronce@wanadoo.fr
  • Horaires
      • Secrétariat :
      • lundi, mercredi et vendredi
        Accueil du public :
      • lundi 13h30-18h, mercredi 13h30-18h et vendredi 9h-12h

Agenda

Visite virtuelle de l'église Saint Laurent

  •   31 décembre 2020

Visite commentée et illustrée de l'église Saint Laurent, avant, pendant et après les travaux.

En cette période de confinement, nous vous proposons ni plus ni moins qu’une visite guidée, virtuelle bien entendu.

Après 5 ans de travaux, l’église Saint Laurent a fait entièrement peau neuve, et avec la récente réinstallation du retable, elle porte bien ses presque 300 ans !

Sous la houlette de Benoît CURSENTE qui lui a consacré quelques pages dans sa présentation des « Eglises du Josbaig » la visite peut commencer avec quelques explications.

Extérieurement, comme dans la plupart des églises de la vallée, le clocher carré s’élève sur le porche. L’église et le cimetière dominent le Joos, et on peut supposer que cet emplacement stratégique à proximité d’un pont, constituait un angle du système de défense du village.

Comme le suggère la pierre au dessus de l’entrée, elle aurait été érigée en 1721. Cependant les symboles dont est ornée cette plaque, tout comme le bénitier à l’entrée, font penser à un réemploi, peut être provenant de l’édifice érigé avant cette date.

Avant d’entrer, retournons-nous pour admirer l’escalier qui conduit aux deux tribunes autrefois exclusivement réservées aux hommes. Encore quelques marches et nous pouvons voir les deux cloches installées en 1946.

Arrêtons-nous un moment à la première tribune (pas d’inquiétude mesdames, la mixité y est désormais tolérée). On domine le chœur et les deux bas côtés. Car l’église Saint Laurent de Géronce est la seule de la vallée à avoir deux bas-côtés. Et oui…. Profitons pour admirer la restauration des décors peints du XVIIIème siècle : quelles couleurs ! Il faut rappeler que la précédente rénovation datait de 1821 et commençait à montrer quelques signes de fatigue.

Descendons maintenant et saluons le travail à la fois des anciens artisans qui ont réalisé ces œuvres, et des nouveaux qui ont su les remettre en valeur, et rendre à ce lieu son visage originel.

A gauche, la chapelle de la Vierge, et son retable fin XVIII°, probablement destiné à mettre en valeur la statue de bois polychrome plus ancienne.

En face, le retable du chœur réalisé lors de la restauration de 1821 avec Saint Laurent, œuvre de Bernard I Montaut, issu d’une famille Béarnaise qui donnera naissance à de nombreux artistes. La pièce maîtresse de ce retable est sans doute le tabernacle, caractéristique de ceux produits par l’atelier Dartigacave à la fin du XVII° et que l’on retrouve dans les églises autour d’Oloron et en Soule.

A droite, le retable de la chapelle Saint Joseph. Cette adoration du Saint Sacrement provient de l’église Saint Pierre de Dous, aujourd’hui disparue. Ce retable du XVII° et son tableau ont été classés monuments historiques en 1975. Lors de sa réfection, il a laissé apparaître la date de 1735 sous une signature au nom de Barincou.

Vous ne verrez pas l’appareil « Mur-Tronic » installé et scellé dans une niche, désormais refermée, d’un mur porteur.  Il permet de lutter contre les problèmes d’humidité en stoppant les remontées capillaires qui endommageaient notamment les retables.

Et maintenant, plutôt que de rester enfermés, nous vous proposons de venir voir (en cliquant ici) tout ce que nous avons évoqué, et nous espérons que cela vous donnera envie de venir dès que possible faire une véritable visite. A bientôt donc.

Visite virtuelle de l'église

Retour à la liste